Ah, les promesses…

Saint Sulpice Active et Citoyenne, une vraie vision économique

Le programme de développement économique de la liste « Saint Sulpice Active et Citoyenne », était essentiellement centré sur des propositions concrètes, pragmatiques. Concernant spécifiquement la ZAC les Portes du Tarn, Saint Sulpice Active et Citoyenne préconisait de participer de toute urgence aux efforts de commercialisation pour 3 raisons essentielles :

  1. le financement du déficit de ce projet par la commune de Saint Sulpice étant prévu à partir des ressources générées par la taxe foncière des entreprises qui s’y installeraient, des installations rapides permettaient de garantir notre indépendance financière, et le choix des entreprises à accueillir,
  2. s’atteler sans délais à l’attraction d’entreprises évitait d’être contraints, dans l’urgence, d’accepter n’importe quoi (entreprises polluantes par exemple, à faible valeur ajoutée et/ou générant peu d’emplois),
  3. en s’impliquant dans la commercialisation, il s’agissait de garantir un équilibre avec les activités existantes dans la commune et surtout le centre-ville, enrichir la palette des activités projetées et accueillir des activités agricoles en démarche bio en attendant la vente des terrains.

 

Voici d’ailleurs le texte des diapositives présentées en réunion publique :

  • Peser dans la commercialisation de cette ZAC au point mort pour éviter aux Saint-Sulpiciens de payer la facture.

   Déléguer un élu qui sera en relation avec les porteurs de projet de la ZAC

  • Faire entendre la voix de Saint-Sulpice dans le choix des entreprises qui s’installeront sur la ZAC : activités durables et propres, de nature à favoriser l’économie locale sans concurrencer notre commerce de proximité.

Demander et aider Thémélia à démarcher des entreprises de ce type et faire valoir les atouts de la ville.

  • Favoriser l’activité agricole sur les terres non commercialisées pour éviter les friches et permettre à des agriculteurs locaux de travailler.

Convention de mise à disposition avec des agriculteurs, tant que des protocoles de réservation ne sont pas signés.

Possible utilisation de la ZAC (par l’usage des espaces verts des entreprises qui pourraient être cultivés) ou d’autres espaces, favoriser la création d’AMAP et pérenniser un lieu de livraison pour plusieurs AMAP.

  • Etudier la faisabilité d’une cuisine centrale permettant d’améliorer les repas pour plusieurs collectivités de la ville et de pérenniser les circuits courts.

Etude de faisabilité au niveau communal et intercommunal, appel à des producteurs bio et locaux.

Indigence de la majorité municipale

Aujourd’hui, force est de constater que rien n’a été entrepris en matière économique par l’équipe majoritaire. La preuve ? Regardez comme nos élus s’impliquent sur le site de la commune :

 

Si vous ne voyez rien après le dernier sous-titre, “ZAC Les Portes du Tarn”, ce n’est pas parce que la page est coupée, mais parce que nos élus n’ont rien souhaité y faire figurer.

Constatez l’indigence par vous-mêmes : https://www.ville-saint-sulpice-81.fr/index.php/economie-amenagement-et-cadre-de-vie/entreprendre

Avouez que ça ne donne pas envie à un entrepreneur, constatant le niveau d’engagement de la commune en faveur du développement économique, de s’installer à Saint Sulpice la Pointe. Sauf pour certaines activités, comme l’entrepôt de logistique de masse Terra 2, accueilli par nos élus « en responsabilité ». Avec ce projet, ce que Saint Sulpice Active et Citoyenne voulait éviter est arrivé :

  • le nombre d’emplois ramené à l’hectare est parmi les plus faibles de toutes les activités économiques possibles,
  • il s’agit d’une activité polluante,
  • avec de très faibles valeurs ajoutées, ces activités dégageront peu de Contribution à la Valeur Ajoutée des Entreprises dont bénéficient les collectivités publiques,
  • en accueillant Terra 2 nos élus ont fait une grave erreur : ils ont démontré aux investisseurs et autres professionnels du développement économique l’ampleur de l’écart qu’il y a entre le discours très écolo-économico-responsable et la réalité des entreprises accueillies. A cause de cette plateforme logistique de masse destinée au e-commerce, la zone aura désormais beaucoup de mal à attirer, telles que vantées, des entreprises à forte valeur ajoutée dans l’économie circulaire, l’industrie aéronautique, etc. Il sera désormais plus difficile d’attirer des entreprises plus « vertueuses », et ce qui risque plus vraisemblablement d’arriver, c’est que ce seront d’autres entrepôts logistiques qui viendront s’implanter…

 

Saint Sulpice Active et Citoyenne avait dûment alerté en son temps, et fait des propositions très concrètes pour éviter de subir des activités non souhaitées. L’avenir de la commercialisation de la ZAC des Portes du Tarn tel que promis est désormais bien mal engagé…

Fermer le menu