Fraude fiscale versus fraude sociale

Notre maire a démontré, lors de la rencontre de Souillac avec des maires triés sur le volet pour des questions encore plus triées sur le volet, ses inquiétantes facultés d’imagination. Il a en effet proposé de créer un nouvel impôt, constatant sans doute qu’il n’en existait pas assez.

RELIRE : http://stsulpice-active-citoyenne.fr/les-tribulations-de-m-bernardin-a-souillac/

S’il avait entendu les gilets jaunes sans doute aurait-il compris que ce n’était pas le genre de proposition des plus pertinentes, mais comme il l’a dit lui-même au conseil municipal de novembre dernier : « ne me parlez pas des gilets jaunes ![i] ». Du reste, il faut avouer que les débats deviennent vite très techniques lorsque l’on parle de fiscalité…ce qui arrange bien certains élus qui jargonnent à propos de notions échappant à la compréhension du plus grand nombre.

Ainsi donc, l’exercice n’est pas si facile que ce qu’il y paraît pour comprendre ce que représente 1 million d’euros par rapport à 1 milliard d’euros. 1 000 fois plus ? Mais encore ? Déjà, 1 million d’euros nécessite de faire un calcul du genre : « ça ferait 5 maisons comme la mienne…que je finirai de payer dans 20 ans ». Mais 1 milliard, alors là…

Voici une méthode très pédagogique, qui consiste à remplacer les euros par des secondes car nous arrivons mieux à comprendre ce que représente une seconde, un jour, un an ou un siècle. 1 million de secondes, c’est 11 jours et 13 heures. 1 milliard de secondes, c’est…31 ans et 259 jours !

Appliquons la méthode aux fraudes sociales et aux fraudes fiscales de l’année 2017 dans le tableau ci-dessous, dont les chiffres sont issus des rapports de la Cour des Comptes, de la Commission Européenne et de l’Assemblée Nationale.

[i] ne cherchez pas cette citation dans le compte-rendu du conseil municipal, monsieur le maire n’y fait figurer que ce qu’il juge bon d’y paraître : exit ce genre de petite phrase ou certaines propositions des élus de la liste citoyenne « d’opposition ».

Au-delà de l’intérêt de ce tableau, nous pouvons nous demander pourquoi nous rebat-on tant les oreilles des fraudes aux arrêts maladie et au RSA, qui représentent l’équivalent de 30 ans, alors que la seule fraude fiscale classique équivaut par comparaison à 888 ans ! Et encore, savez-vous que la France économise l’équivalent de 181 ans (5,7 milliards par an) car nombre de bénéficiaires potentiels du RSA n’en font pas la demande ?

Avant de proposer de nouveaux impôts, comme notre maire LREM de Saint Sulpice, ne pourrait-on pas convenir qu’il serait plus judicieux d’aller chercher l’argent là où il est ?

 

Fermer le menu