Manipul’action

Le 10 octobre dernier, une centaine de participants étaient présents à la réunion publique sur le projet Terra 2, initialement demandée à la commissaire-enquêtrice par un collectif dont la liste « Saint Sulpice Active et citoyenne ». Cette réunion se déroulait à Saint Sulpice la Pointe, dans la salle Spénale qui à cette occasion était comble.

Une autre réunion, pilotée par des étudiants de l’université Champollion, s’est tenue le 31 janvier dernier dans la même salle. Salle comble, une centaine de personnes étaient présentes.

Monsieur le Maire ne sait (veut ?) pas compter correctement

Dans le cadre du grand débat national, une première réunion s’est tenue, encore une fois, dans cette même salle. Les participants, les photos prises (y compris celles figurant sur le compte Facebook du maire) et la Dépêche témoignent de la présence de 40 à 50 participants hors élus. 

LIRE : https://www.ladepeche.fr/2019/02/16/grand-debat-des-mots-sur-les-inegalites,8018431.php

Pourquoi donc, alors, le premier magistrat s’autorise à communiquer via son Facebook qu’il y avait une centaine de participants à cette occasion ? Les photos, pour ceux qui n’ont pu se déplacer, sont pourtant éloquentes et personne ne peut se tromper sur le chiffre.

Ce genre de mensonge délibéré a un nom : il s’agit de manipulation. C’est bien dommage car quand on sait ce que le maire s’autorise à déclarer sur les gilets jaunes, nous aurions pu mettre à son crédit l’organisation de ce type de rencontre. Mais, tout comme les petites phrases de M. Macron trahissent ce qu’il pense vraiment, notre maire ne peut s’empêcher de trahir son fonds.

 

Premier bilan du grand débat : une manipulation sous forme de diversion

La manipulation ne peut que renforcer la méfiance des citoyens vis-à-vis des élus, mais aussi vis-à-vis de la démarche alors que le contexte nécessiterait l’exercice inverse.

En effet, le formalisme de ces soirées « Grand Débat », le choix arbitraire des thèmes débattus et le déséquilibre énorme des temps de parole entre citoyens et élus peut interroger. D’aucuns pourraient même penser qu’en termes de « Grand Débat » il s’agirait plutôt de grande diversion. De manipulation, dites-vous ? Les français jugeront…

 

 

Fermer le menu