Vigilance à l’exposition de nos enfants aux leds

Vigilance à l’exposition de nos enfants aux leds

L’équipe de M. Bernardin a proposé en conseil municipal du 1er février dernier de demander des subventions pour réaliser des travaux dans les groupes scolaires en avançant que ces travaux sont « en faveur du développement durable». Suite à nos interrogations quant à l’avenir du groupe MARCEL PAGNOL, l’équipe de M. le Maire avoue ne pas avoir fait de diagnostic thermique complet, et ne donne aucune indication sur les travaux plus importants qu’il faut envisager à plus long terme sur le groupe scolaire. Ne faut-il pas craindre que les travaux prévus dans l’immédiat soient rendus caducs à plus long terme lorsqu’il faudra effectuer une réfection plus importante de groupe scolaire.

Vigilance !

Parmi les travaux prévus, le passage en LED de 1015 points lumineux dans les trois écoles, pose quelques inquiétudes au niveau de la santé des élèves. Inquiétudes relayées par les deux groupes non majoritaires. La communauté éducative n’a pas été consultée à ce sujet, et à la différence des néons et contrairement à ce que dit M. Bernardin, les LED peuvent présenter des risques sanitaires, tels que précisé par l’ANSES[1] et l’INSERM.

Notre équipe a validé la demande de subvention, mais restera vigilante à l’égard des enjeux que représentent la santé et le bien-être de nos enfants face à des économies financières, qui ne seront, de surcroit, que des économies à court terme.

[1] Il s’agit de l’agence nationale française chargée de la sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail. https://www.anses.fr/fr/content/syst%C3%A8mes-d%C3%A9clairage-utilisant-des-diodes-%C3%A9lectroluminescentes-led-des-effets-sanitaires-%C3%A0

Fermer le menu