De l’information pas de la communication !!

La communication procède de la diffusion d’un message dont on a choisi le contenu, le contenant, le moment de sa diffusion et le(s) destinataire(s). L’information, elle, est un exercice objectif qui a pour but de partager voire d’échanger, pas de faire « passer un message ».

Quand une riveraine de l’usine classée Seveso seuil haut à Saint Sulpice « estime que les plaquettes ne suffisent pas à informer les populations. (Qu’)elle préconise d’organiser des réunions publiques et du porte-à-porte lors des exercices » de sécurité de la même usine, avenue des Terres Noires, la réponse du Préfet va dans son sens. « …la validation du PLU et l’élaboration du PPI (Plan Particulier d’Intervention), assorti d’un exercice, seront l’occasion d’informer largement la population » lui répond le représentant local de l’Etat.

Relisez : https://stsulpice-active-citoyenne.fr/danger-seveso-saint-sulpice-a-la-traine/

Comme tout le monde a pu le constater, ces échanges issus de la dernière Commission de Suivi du Site du 27 septembre 2018, n’ont pas du tout été suivis d’une réunion publique, et encore moins d’une large information de la population sur les mesures de prévention et de sécurité relatives à notre usine Seveso.

Il faut dire que ce n’est pas la première des préoccupations de monsieur Bernardin. Interpellé par l’un des membres de ladite commission pour qu’elle se réunisse enfin, il a botté en touche en invitant à « se rapprocher du Préfet » alors que faisant lui-même partie du bureau de la commission, il peut proposer de la réunir.

L’association « Saint Sulpice Active et Citoyenne », pense de son côté qu’il est plus important d’informer objectivement les saint-sulpiciens plutôt que de « communiquer », a écrit au Préfet, qui lui a répondu. Grâce à cette lettre nous apprenons qu’une prochaine réunion de la Commission de Suivi du Site aura lieu le 17 décembre 2019 à 10h à la mairie de Saint Sulpice. Notre souhait de participation à cette commission a été entendu. Deux membres de l’association y participeront en tant que public. Il appartiendra désormais, à la municipalité, qui ne l’a pas fait jusque-là, d’organiser une réunion publique et à largement informer la population, comme l’ont demandé encore une fois lors du dernier conseil municipal les élus du groupe Saint-Sulpice Active et citoyenne..

 

Fermer le menu